SUBVENTIONS D’INTERVENTION RAPIDE

L’octroi de subventions d’intervention rapide est le programme phare et principal de l’UAF-Africa. Comme le premier Fonds d’intervention rapide sur le continent, UAF-Africa valorise le travail des défenseurs et des organisations des droits des femmes en fournissant des ressources financières et techniques dans les moments critiques de nécessité.

UAF-Africa est conscient du fait que les femmes et les filles constituent un potentiel inexploité de l’Afrique. Les questions, les facteurs et les acteurs qui entravent leur liberté de se développer sont nombreux, complexes, se renforcement mutuellement et sont en constante évolution. Pourtant, les femmes ne sont pas passives ; elles ont résisté à l’oppression; elles sont parlé pour ceux qui ont été réduits au silence; elles ont défilé pour le changement et plaidé pour la liberté, la justice, la dignité et les droits, et contre les forces qui résistent à un changement dans les structures de pouvoir actuelles inéquitables, c’est-à-dire un changement du statu quo ! UAF-Africa croit ardemment au pouvoir des femmes pour activer le changement social et a été un partenaire des défenseurs des droits humains des femmes sur le continent qui travaillent avec passion pour un monde pacifique, juste et égal pour les femmes et les filles. Nous occupons une position stratégique pour soutenir les efforts des femmes, les soutenir en tant qu’agentes du changement et travailler avec elles afin d’assurer une transformation profonde et durable vers un monde égal pour toutes les femmes et les filles, les hommes et les garçons.

DEMANDER UNE SUBVENTION

Urgent Action Fund-Africa soutient financièrement les interventions
stratégiques qui tirent parti des possibilités de
faire progresser les droits humains des femmes

FORMULAIRES DE DEMANDE

Voir plus …

IDÉES DES PRIORITÉS DU FINANCEMENT

DÉFENDRE LES DÉFENSEURS

UAF-Africa offre un appui financier et technique pour la protection des activistes des droits des femmes qui sont persécutés en conséquence directe de leur militantisme. Nous reconnaissons et nous soutenons les activistes et les organisations des droits des femmes dont les vies sont en danger à cause de leur travail de défier le patriarcat, les fondamentalismes, les normes et les valeurs traditionnelles nuisibles ou tout autre facteur contextuel qui affecte négativement les droits des femmes ou qui vise à subjuguer les femmes. Se rendant compte que nombreuses des militantes des droits des femmes défendent les droits des femmes à titre individuel, c’est-à-dire défendre leurs propres droits ou les droits des autres femmes sans nécessairement travailler au sein d’une organisation ou d’un groupe des droits des femmes, UAF-Africa soutien les activistes des droits des femmes qui, grâce à leurs actions individuelles, peuvent avoir impact sur la promotion et la protection collectives des droits humains des femmes.

PROTEGER LA DIGNITE, LA SECURITE ET L’AUTONOMIE INDIVIDUELLES DES FEMMES

Les femmes ont le droit à une existence pleine de dignité et sûre dans un monde sans danger physique, sexuel, psychologique et économique dans lequel elles peuvent déterminer comment exercer leurs droits corporels, sexuels et de reproduction en privé et en public, pendant les périodes de paix ou dans des situations de conflit ou d’instabilité politique. UAF-Africa soutien les organisations des droits des femmes et les défenseurs des droits des femmes (y compris les personnes transgenres, lesbiennes, bisexuelles et intersexuées qui s’identifient comme des femmes) pour promouvoir et sauvegarder leurs droits à l’intégrité, à l’autonomie, à la sécurité et à la dignité corporelles.

 

LA JUSTICE ET LA PRIMAUTÉ DU DROIT

UAF-Africa reconnaît que les cadres juridiques et la primauté du droit sont des outils importants pour la promotion des droits des femmes. L’accès à la justice et la pratique et la mise en œuvre de la primauté du droit ont contribué à la marginalisation des femmes à leur position secondaire dans la société à cause de la corruption, du patriarcat, des structures juridiques et sociales inadéquates y compris les mécanismes détendus d’application de la loi. UAF-Africa appuie les défenseurs et les organisations des droits des femmes pour qu’ils participent aux processus, et défient et influencent les processus qui mènent à l’application de la justice et de la primauté du droit. Ceci comprend des interventions juridiques et législatives pouvant établir un précédent ; la révision, la promulgation et la mise en application des lois progressistes ; défier des lois rétrogrades ; l’interprétation et l’introduction des dispositions juridiques progressistes qui toutes en fin de compte renforcent la voix et la visibilité des femmes tout en apportant un changement systémique à long-terme.

JUSTICE ÉCONOMIQUE

La réalité du monde actuel est que les déséquilibres de pouvoir dans le domaine économique se transposent en fin de compte aux systèmes et structures déséquilibrés dans d’autres sphères. Le bien-être des femmes aux niveaux sociopolitique, environnemental et juridique dépend de leur accès aux ressources économiques. Le droit à l’acquisition et à l’utilisation des ressources naturelles y compris la terre, les minerais, l’eau et l’énergie pour les acquis économiques a été indistinctement appliqué aux femmes en Afrique. Ceci a contribué à leur marginalisation dans diverses sphères. L’accès à l’emploi et aux opportunités accrues et égales dans le marché du travail est des moteurs clés de l’égalité entre les sexes. Ceci est particulièrement pertinent parce que l’importance économique du secteur des ressources naturelles et celui des industries extractives sont en pleine croissance dans plusieurs pays africains. Cependant, les impacts des activités extractives ne sont pas non sexistes, les femmes étant les premières à supporter l’impact négatif des pratiques irresponsables d’extraction. Le caractère abusif et écologiquement destructif de l’industrie extractive rend les femmes particulièrement vulnérables à plusieurs niveaux socioéconomiques et sécuritaires, au mépris des sociétés multinationales et des acteurs étatiques impliqués dans l’industrie. UAF-Africa soutien les organisations et activistes des droits des femmes qui cherchent à aborder et à surmonter aux facteurs déterminant qui contribuent à la stagnation économique des femmes et préconise un environnement propice ayant des cadres justes et équitables qui promeuvent l’autonomie économique des femmes.

GOUVERNANCE DES RESSOURCES NATURELLES ET CHANGEMENT CLIMATIQUE

La gouvernance des ressources naturelles, le changement climatique et la justice sociale interagissent de façon circulaire et les droits des femmes sont au centre de ce cercle. Les femmes sont indispensables à la gestion et au contrôle des ressources naturelles. Les femmes sont également essentielles aux processus d’adaptation au changement climatique et de son atténuation non seulement grâce à leur relation abondamment étroite avec les ressources naturelles mais aussi grâce à leurs connaissances et compétences en matière d’adaptation et de production favorable à l’environnement des produits dérivés des ressources naturelles. UAF-Africa soutien les organisations et activistes des droits des femmes pour promouvoir leur prise de décision et participation actives à la gouvernance des ressources naturelles et l’orientation et la mise en œuvre des politiques et pratiques sur le changement climatique.