PLAIDOYER & CONSTRUCTION D’ALLIANCES

UAF-Africa est engagé à renforcer le leadership des femmes africaines pour qu’elles puissent contribuer à la justice sociale, à l’égalité et à la paix. En travaillant sur le continent africain, les Fonds construit des alliances plus élargies avec des partenaires aux niveaux national, régional et international. UAF-Africa met à profit ses capacités d’organisation des réunions pour catalyser les débats sur les questions thématiques et émergentes tout en jouant un rôle crucial d’amener les femmes des marges au centre des débats sur les droits des femmes. En tant qu’un Fonds activiste, nous nous identifions comme un acteur dans une communauté d’acteurs travaillant en faveur des droits humains des femmes, l’accès des femmes aux opportunités et leur positionnement pour diriger le changement social.

Le Programme de plaidoyer et de construction d’alliances (AAB) soutien les femmes en Afrique pour qu’elles entrainent une transformation grâce à la collaboration, à la construction d’alliances et au plaidoyer pour les droits humains des femmes. Le travail du Programme AAB découle des leçons apprises dans le cadre du travail d’octroi de subventions d’intervention rapide de UAF-Africa sur le continent africain. Depuis sa création, UAF-Africa a mis l’accent sur le soutien du travail des femmes activistes pour promouvoir les droits des femmes en Afrique en particulier dans des situations de conflit et d’instabilité politique, et dans des contextes dans lesquels la garantie des droits des femmes est précaire. Développé à partir du Programme précédent d’initiatives de collaboration, le Programme AAB soutien les femmes, au delà des ressources financières, en participant effectivement à la gouvernance, à la démocratie, au travail sur les droits sexuels et de reproduction, à la justice transitionnelle, et aux processus de consolidation de la paix et de transformation de conflits qui souvent ne tiennent pas compte de la contribution des femmes.

UAF-Africa a reconnu l’importance des espaces permettant les acteurs des droits humains des femmes de se rencontrer, de réfléchir sur les problèmes et les solutions, d’élaborer des stratégies, d’acquérir des nouvelles connaissances et d’être redynamisés dans leur activisme.
Le programme donne priorité aux partenariats pour la transformation et le leadership des femmes pour le changement. Dans ce contexte, le travail du Programme s’appuie aux trois thèmes principaux :

DEMANDER UNE SUBVENTION

Urgent Action Fund-Africa soutient financièrement les interventions
stratégiques qui tirent parti des possibilités de
faire progresser les droits humains des femmes

FORMULAIRES DE DEMANDE

Voir plus …

1. GOUVERNANCE

L’Afrique s’est éloignée des guerres civiles comme une caractéristique déterminante de sa conjoncture civile et politique. Il y a moins de 5 conflits majeurs sur le continent, et en même temps que les pays organisent des élections et s’orientent vers la démocratie, des formes complexes de conflit, de violence et d’intolérance et d’exclusion mijotent sous la surface. Nous appuyons des initiatives sensées intensifier et maintenir la pleine implication des femmes dans la gouvernance dans tous les secteurs de la société.

2. LES FEMMES COMME AGENTES DE CHANGEMENT

On a beaucoup écrit sur la valeur des communautés entières des femmes en leadership. Nous reconnaissons le leadership en diverses formes, dans les sphères publiques et privées et l’importance du leadership inclusif à façonner des sociétés saines. Le Programme soutien le leadership dans le contexte africain du 21ème siècle qui adopte un changement de modèle qui s’éloigne du patriarcat et ses structures dérivées qui sont basés sur les stéréotypes et l’exclusion. Nous voulons travailler avec des acteurs qui croient au leadership en Afrique pour l’Afrique et par les africains dans le 21ème siècle aux niveaux rural et urbain, dans les sphères publiques et privées, aux niveaux intellectuels et pratiques, et dans les secteurs des affaires et philanthropiques, entre autres.

3.POLITIQUES DU CORPS (LA SANTE ET LES DROITS SEXUELS ET DE REPRODUCTION, L’INTEGRITE CORPORELLE)

La santé et les droits sexuels et de reproduction demeurent une des questions les plus sensibles en Afrique et dans le monde entier. On peut dire que c’est l’aspect le plus important de la domination et de lutte pour le pouvoir qui est inhérent au patriarcat. Nous croyons à aborder la santé et les droits sexuels et de reproduction du point de vue de la santé, des droits, de la culture, de la démocratie, de la société et de l’individu. Le Programme soutien la construction d’un mouvement fort pour les droits humains des femmes et en fin de compte pour des sociétés démocratiques, équitables et justes en Afrique. Nous appuyons des initiatives qui s’assurent que les femmes soient des actrices égales dans divers secteurs qui façonnent la société.