We invest in women's power to change the status quo!

Message de solidarité et de soutien d’UAF-Africa suite au Covid-19

Suite à la propagation rapide du virus Corona (COVID-19), l’impact de la pandémie se fait ressentir dans le monde entier. En Afrique, 33 des 54 pays ont confirmé des cas de COVID-19, entrainant un sentiment d’incertitude et poussant les gouvernements à adopter des mesures de précautions qui changent notre vie quotidienne et nos routines. Nous nous habituons difficilement aux fermetures soudaines des écoles, l’auto-isolement et l’éloignement social. À Urgent Action Fund-Africa (UAF Africa), nous préférons parler d’un ” éloignement physique” car nous reconnaissons que le détachement social brise nos convictions féministes sur l’utilité des soins collectifs et communautaires en ce moment critique. À UAF Africa, nous notons que si certaines des mesures nationales d’atténuation des risques proposées ne sont pas adoptées de manière méthodique, elles pourraient entraîner des cas de violations des droits constitutionnels. Nous sommes conscientes du fait que la majorité des mesures de précautions proposées, sont applicables seulement par des personnes privilégies. Cela se produit au mépris total du fait que l’Afrique a une forte concentration de populations qui font face à des vulnérabilités socio-économiques et sanitaires disproportionnés. 

En Afrique, les personnes qui vivent en marge de la société, telles que les femmes dans les bidonvilles ruraux et urbains, les femmes refugiées et détenues, les femmes de l’économie informelle comme les vendeuses de rue, les aides-soignantes et les professionnelles du sexe, les femmes en situation de handicaps ainsi que celles vivant avec le VIH & SIDA parmi d’autres maladies chroniques et les personnes transgenres que nous connaissons tous, font face à des obstacles structurels pour accéder à l’information, l’eau, au savon, aux désinfectants et aux équipements de protection pour se protéger et protéger leurs proches. Ce sont ces mêmes groupes de personnes qui tombent dans la tranche de faible revenu et qui manquent donc des filets de sécurité sociale de base pour les services de santé et d’hébergement.

Reconnaissant l’indisponibilité et la faiblesse des systèmes de santé testés depuis lors par les précédentes pandémies de choléra, VIH &SIDA et Ébola en Afrique, nous savons déjà que ce COVID 19 ne sera pas différent des autres dans son impact. À UAF Africa, la question que nous nous posons est comment est-ce que les autorités nationales et de santé publique pensent que les personnes marginalisées et vulnérables de nos sociétés pourront s’isoler dans les villes et les communautés surpeuplées ? Comment est-ce que les travailleuses informelles, les travailleuses domestiques, vendeuses, aides-soignantes, travailleuses de sexe et toutes les femmes de l’économie informelle seront capables de maintenir une “distance sociale” lorsqu’elles ne peuvent pas se permettre de s’isoler ou de s’absenter du travail et voient leurs moyens de subsistance littéralement suspendus sans aucune aide nationale centrée sur la mise en place de mesures d’adaptation ? Quels seront les effets de la pandémie dans les zones avec peu ou pas d’accès à l’eau et l’éclairage pour voir avec qui on partage l’espace ? Ce sont donc des moments difficiles qui nous obligent à travailler en tant qu’un collectif pour trouver des solutions créatives et durables, adaptées à nos divers contextes et circonscriptions.

C’est dans cette optique qu’UAF Africa s’efforce déjà de renforcer son mécanisme d’octroi de subventions d’intervention rapide pour garantir la protection, le respect et la promotion de la dignité et des droits des femmes ainsi que des personnes transgenres en cette période de crise.

En tant que Fonds de Femmes travaillant avec des groupes et des personnes structurellement marginalisés, nous croyons fermement que nos bénéficiaires, partenaires et nous-mêmes surmonterons cette pandémie. Historiquement, UAF-Africa a soutenu les femmes ainsi que les groupes transgenres à inverser la tendance, et cela pendant la pandémie du VIH et SIDA en Afrique subsaharienne. Nous étions présentes lors des différentes crises d’Ebola en RDC et en Afrique de l’Ouest et durant la crise de 2014, Le Fonds a fourni un soutien financier et technique essentiel et a mené une enquête d’évaluation rapide au Liberia pour explorer les effets et les dimensions de genre de l’épidémie  d’Ébola. Cette enquête a été essentielle pour acquérir une perspective de genre sur certains des changements psychologiques, sociaux et économiques crées par la pandémie Ébola et sur les réponses locales à l’épidémie. UAF Africa a ensuite généré des informations sous formes d’articles ciblant la santé publique, les organisations de médias ainsi que les décideurs politiques. À UAF Africa, nous célébrons publiquement le courage des activistes des droits des femmes et des personnes transgenres et les femmes leaders de la justice sociale qui en première ligne des pandémies et des luttes multidimensionnelles connexes.

La programmation de notre cycle de subvention aux demandes de COVID 19

En tant que Fond Panafricain Féministe pour les droits des femmes, nous continuerons à utiliser notre mécanisme de subvention d’intervention rapide pour soutenir nos bénéficiaires pendant cette pandémie de COVID 19 en croissance rapide. Plus précisément, nous soutenons déjà des initiatives telles que :

i) Élaborer et diffuser largement des messages genrés et des informations sur la maladie ;

ii) Simplifier et/ou traduire les informations complexes sur le COVID 19 qui sont partagées par les gouvernements et les experts en santé publique dans les langues simples et locales ;

iii) Mener une recherche-action/documenter les effets de la pandémie sur les femmes et les groupes transgenres

iv) Créer une sensibilisation/éducation sur le COVID 19 au niveau local ciblant les communautés des bidonvilles ruraux/ urbains du secteur informel et d’autres groupes à risque. En outre, nous soutiendrons les initiatives stratégiques, durables, audacieuses et uniques qui seront proposées par nos circonscriptions à travers l’Afrique.

UAF Africa aimerait assurer ses bénéficiaires actuels que nous marcherons et travaillerons avec vous pendant ces moments difficiles. L’équipe d’octroi de subventions est prête à discuter entièrement des changements dans la mise en œuvre de vos activités. Plus précisément, nous vous encourageons à contacter vos responsables d’octroi de subventions respectifs pour discuter sur les possibilités de :

  • Déplacer vos activités pour vous aligner avec l’environnement et les défis actuels.
  • Reporter ou annuler de certaines activités, en particulier celles liées aux réunions physiques.
  • Retarder certains corollaires de la subvention tels que les rapports.
  • Discuter la façon dont certaines ressources auraient déjà été utilisées dans les préparatifs de réunions et campagne qui n’auront plus lieu.

L’équipe de subvention UAF Africa est disponible pour recevoir vos demandes/ propositions 24/24, 7 jours par semaine et 365 jours de l’année. Nous accuserons réception de toutes les demandes de subvention dans les 24 heures et les ressources seront affectées aux bénéficiaires retenus dans les 72 heures, une fois que les vérifications nécessaires auront été effectuées. Pour plus d’informations sur notre mécanisme d’intervention rapide, nous vous demandons de consulter la foire aux questions (FAQ) sur https://www.uaf-africa.org/what-we-do/rapid-response-grantmaking/  – au bas de la  page ou envoyez-nous un email et nous pourrons discuter pour clarifier tout problème, en particulier concernant le soutien que nous offrons en  relation avec la pandémie COVID-19.

Le personnel d’UAF-Africa est disponible pour répondre à vos questions et préoccupations. Vous pouvez nous contacter sur proposals@uaf-africa.org avec le titre Modifications du plan de mise en œuvre. Alternativement, vous pouvez contacter directement notre Coordinatrice du Programme d’Octroi des Subventions à Carol@uaf-africa.org. De plus, vous pouvez nous appeler au + 254 732 577 560.

Notre structure organisationnelle facilite le modèle d’intervention rapide

UAF Africa fonctionne comme une organisation virtuelle avec deux bureaux d’ancrage à Harare et Nairobi. Le Fonds bénéficie d’une présence physique stratégique dans 5 régions de l’Afrique ; Kampala Ouganda, Nairobi Kenya, Bujumbura – Burundi, Yaoundé – Cameroun, Dakar – Sénégal, Abuja – Nigeria, Addis Abeba – Éthiopie et Harare Zimbabwe. Avec un tel réseau de soutien ” sur le terrain”, nous gardons le doigt sur le pouls de COVID 19 pour vous assurer que nous exploitons les renseignements que nous recueillons de nos réseaux, sur la meilleure façon de soutenir les militantes des droits des femmes et personnes transgenres, organisations et mouvements durant cette crise.

Le bienêtre et la sécurité du personnel

La sécurité et le bien-être de notre personnel sont des éléments qui sont importants pour nous. Pour répondre aux ajustements et directives de l’État, le personnel de bureau travaille à domicile et reçoit le soutien nécessaire pour s’assurer que notre travail continue sans inconvénients.  En tant que Fonds Féministe, nous innovons en répondant à la crise. Cela a vu notre équipe des ressources humaines travailler d’arrache-pied pour pourvoir aux besoins de nos membres et permettre un équilibre entre leur vie personnelle et professionnelle – en particulier pour les employés ayant leurs enfants à la maison suite à la fermeture des écoles, ainsi que l’attention supplémentaire qu’exigent les soins aux personnes âgées et aux invalides. Cela demande que le personnel s’engage dans une planification consciente, des horaires flexibles et une communication avec les collègues de travail et les membres de la famille pour une continuation effective du travail. Nous pensons que la seule façon de vaincre cette pandémie est de partager collectivement comment nous nous débrouillons personnellement, sur le plan organisationnel en tant que communautés. De cette façon, nous apprenons et renforçons chacune de nos stratégies collectives de résistance et de résilience.

Le personnel d’UAF Africa est disponible pour répondre à vos questions ainsi que préoccupations. Vous pouvez nous contacter sur proposals@uaf-africa.org avec le titre : Modifications au plan d’exécution.  D’autre part vous pouvez contacter notre Coordinatrice du Programme d’Octroi des Subventions à Carol@uaf-africa.org  ou nous contacter au +254732 577 560 et demander à parler avec l’Équipe d’Octroi des Subventions.

Nos réseaux sociaux sont disponibles

Facebook : https://www.facebook.com/urgentactionfundafrica/

Twitter : @UAFAfrica

Instagram : @uafafrica1

Traverse la rivière avec les autres et le crocodile ne te mangera pas’

Assurons donc la sécurité de nos amis, familles, collègues et pays. Nous encourageons le bien-être collectif et communautaire durant cette saison. Ensemble, nous surmonterons cette pandémie

En solidarité,

L’Équipe d’UAF-Africa